Le surmenage dans les métiers de la finance

Plus que dans les autres domaines, le métier de la finance est réellement stressant. En effet, être tout le temps au taquet et prendre des risques monumentaux à longueur de journée peut augmenter le stress et le risque de surmenage de manière importante.

Comprendre le burn out

Le burn out ou syndrome de l’épuisement professionnel est une forme de surmenage qui survient chez les personnes qui ont été soumises à un stress intense quotidien, en plus d’une charge de travail qui excède le seuil de la normalité. Souvent, ce sont les personnes qui travaillent dans le domaine de la finance qui sont touchés par ce trouble, dans la mesure où ils s’accordent rarement du repos, que ce soit pour la pause déjeuner ou pour les vacances.

Le burn out ou le surmenage se caractérise alors par une fatigue physique et morale qui change complètement la vie du sujet au quotidien : il devient irritable pour un rien, il a de plus en plus de mal à organiser ses activités, il a du mal à rester efficace et concentré dans ce qu’il fait, etc.

surmenage

Pourquoi le métier de la finance ?

C’est bien connu, les personnes qui travaillent dans le monde de la finance sont les plus concernées par le surmenage, cet état de stress intense et d’épuisement professionnel. En effet, les conseillers financiers et autres professionnels de la finance doivent toujours être au taquet à tout moment, ils doivent être présents très tôt au travail pour n’en rentrer que très tard, ils doivent être réactifs à la moindre information et doivent savoir prendre des décisions importantes à la volée.

Et lorsqu’il s’agit toujours de décisions à un million de dollars, cela fait de sacrées responsabilités sur les épaules de ces traders. D’ailleurs, c’est le fait que leurs décisions soient judicieuses ou non qui déterminera aussi leur salaire en grande partie. Le pire, c’est que ces personnes sont hantées par l’idée que leur carrière est menacée par l’arrivée constante des jeunes sur le marché du travail, qui pourront être plus résistants et plus efficaces. S’en suivent alors des séances de travail au volume d’heure dépassant largement l’entendement, les nuits blanches, le manque de repos, etc.

epuisement professionnel

Comment éviter le burn out ou le surmenage ?

Il n’est pas systématique qu’une personne qui travaille dans la finance doive être victime du surmenage. En effet, tout est une question d’organisation et de priorités. Vous avez tout à fait raison de vous donner à 500 % au travail chaque jour, tant que cela n’empiète pas totalement sur les heures qui doivent être consacrées à la vie de famille. Car pour rester efficace sur le long terme, il faut aussi savoir dire non au travail.

Il faut savoir faire le tri entre les heures de travail et les heures de repos. Pensez à prendre des vacances, à rester avec votre famille, à profiter de vos pauses que ce soit pour le café ou pour le déjeuner… Ainsi, vous verrez que vous serez toujours en pleine forme malgré votre charge de travail importante et la pression constante.

Le plus gros risque du burn out est que vous vous retrouviez à la fois sans vie de famille et sans énergie pour être totalement efficace au travail. Il est alors important de savoir gérer son emploi du temps et sa façon de travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *