L’autisme, un mal encore méconnu

Aujourd’hui, l’autisme est encore un mal peu connu en France. Et pourtant, c’est une maladie qui concerne de nombreuses personnes. Il est donc important de mieux la comprendre, afin de savoir réagir positivement face à un cas.

L’autisme, c’est quoi ?

On appelle autisme un trouble du développement humain, appelé également trouble du spectre autistique ou TSA. Ce trouble se caractérise alors par des gestes peu variés, mais répétitifs chez la personne, et ce, dès le plus jeune âge. Par ailleurs, les personnes autistes ont beaucoup de mal à s’intégrer à la société et à dialoguer avec les autres, tant leurs codes de communication sont anormales.

Chez de nombreux enfants autistes, la douleur est peu perceptible. Par contre, les sons, le toucher ou autres sens peuvent être très aigus, au point de les irriter au plus haut point dans certaines circonstances. De nombreuses personnes autistes semblent également être rassurées par le fait d’être prises dans les bras d’un proche lors de situations qui leur paraissent difficiles.

maman_bebe

À quoi sont dus ces troubles ?

À en croire la différence des neurones, l’on peut déduire que l’autisme est lié à un développement à deux vitesses du cerveau. Plusieurs cas peuvent alors être à l’origine de cette situation, comme la consommation d’alcool, d’un médicament contenant de l’acide valproïque ou l’exposition à une pollution atmosphérique de la mère pendant la grossesse, une naissance prématurée par césarienne ainsi que les naissances avec un manque crucial de poids.

Mais cela peut également être dû à des antécédents de la mère, qui a subi des maltraitances pendant l’enfance par exemple. Par ailleurs, si cette dernière présente une carence en vitamines et en acides foliques pendant la grossesse, l’enfant risque également d’être autiste. Cette liste n’est pas exhaustive, mais peut déjà aider à limiter considérablement les risques.

grossesse

Depuis quelques années, l’on parle également d’une possibilité que le vaccin ROR soit potentiellement un facteur de risque, mais les études ont soit échoué soit elles ont été contredites par d’autres études.

Comment traiter l’autisme ?

Actuellement, il n’existe pas encore de traitement curatif pour sauver les enfants de l’autisme. Toutefois, il est tout à fait possible de prendre en charge les personnes autistes de manière à leur apporter un soutien d’ordre psychologique, éducatif et psychanalytique. Il faut savoir en effet que ce handicap affecte à la fois l’enfant, son entourage ainsi que ses parents si des mesures ne sont pas prises.

Le plus gros barrage reste toutefois le manque crucial de moyens pour encadrer les enfants autistes : les centres spécialisés sont vraiment très rares, ce qui empêche de très nombreux enfants concernés de se faire accompagner comme il se doit. Encore peu connu en France, l’autisme est pourtant un handicap qui touche de nombreuses personnes. S’il n’existe pas encore de traitement curatif pour soigner l’autisme, il faut savoir que de gros efforts sont à déployer pour donner aux professionnels les moyens d’accompagner les enfants autistes à grandir de manière décente et à s’adapter au mieux à la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *